Le dinosaure « Kan », invité exceptionnel de la Caverne du Pont d’Arc

Publié le

A l’occasion de l’inauguration de l’exposition ORIGIN le 18 décembre, l’allosaure « Kan » de 150 millions d’années sera présenté en avant-première à la Caverne du Pont d’Arc, avant de rejoindre les Jardins de Marqueyssac en Dordogne.

Acquis le samedi 10 décembre par Kléber Rossillon, gestionnaire de la Caverne du Pont d’Arc, le squelette du dinosaure Allosaurus nommé « Kan », s’invite de manière exceptionnelle en Ardèche pour l’inauguration de l’exposition ORIGIN. Il y sera exposé jusque fin février et rejoindra ensuite la Dordogne pour les 20 ans des Jardins de Marqueyssac.

L’Allosaure, découvert il y a 3 ans aux Etats-Unis, est un spécimen rare et exceptionnel. Complet à 75 %, il est l’un des cinq individus les mieux préservés au monde.
Il provient de la formation géologique Morrison située à l’Ouest des Etats-Unis, la plus riche en fossiles, datant du Jurassique supérieur. L’espèce Allosaurus, ayant vécu de 153 à 135 millions d’années, est l’une des plus impressionnantes et féroces espèces de carnivores de l’époque. Plus ancien que le Tyrannosaurus rex, héro terrifiant de Jurassic parc, un peu plus petit que ce dernier, mais plus agile, l’Allosaure possédait de nombreuses dents acérées, recourbées en forme de hameçon, qui repoussaient immédiatement s’il en perdait une au cours d’un combat…

Kan mesure 7.5 m de longueur dont 78 cm de crâne sur 2.5 m de hauteur et sera présenté en position de course, gueule  ouverte.